Innover avec 60 Minutes : le premier magazine d’informations à être diffusé en HD

hspace=10

L’avènement du HD est en marche. Tous les diffuseurs télé se battent contre les délais, et sont forcés de reconsidérer leurs workflows et trouver des moyens efficaces et économiques d’inclure la HD dans leur environnement de production et de post-production. Le vénérable 60 Minutes, la plus ancienne émission de prime time en activité de l’histoire de la télévision, n’y échappe pas. Pour sa saison 2008-2009, le magazine de CBS News a franchi le pas en adoptant un workflow basé sur des fichiers HD, non seulement pour éliminer des transferts sur bandes longs et pesants, mais aussi pour créer des émissions d’une plus grande qualité visuelle et embellies d’un son surround en 5.1.

Le nouveau workflow, signée Avid et Digidesign, une division d’Avid, offre un workflow HD fluide intégrant audio numérique, vidéo et mise en réseau des média. Maintenant, tout le monde, des cameramen aux monteurs en passant par les mixeurs, utilise des outils compatibles HD. Le résultat est un workflow optimisé qui permet à l’équipe de 60 Minutes de consacrer plus de temps à produire de façon hebdomadaire du contenu de première qualité plutôt que de perdre du temps à lutter avec des problèmes techniques de post-production.

Du contenu clair et incontestable

Le son et les images nettes et précises soulignent la construction narrative qui est au cœur de chaque émission de ce magazine d’informations plusieurs fois récompensé et dont l’exactitude des ses reportages est son fer de lance. Les équipes en studio et en extérieurs tournent généralement en 30P avec des caméras Sony XDCAM et Sony HDC-1500L, fournissant ainsi des rushes HD au département montage afin de créer les reportages d’informations d’une durée de 12 mn et les lancements plateau d’Andy Rooney, pour chaque émission. 

 
 Tout le monde, des cameramen aux monteurs en passant par les mixeurs, utilise des outils compatibles HD.
 

Avec des salles de montage et des audis situés à deux endroits différents, dans la Control Room 33 du CBS Broadcast Center et de l’autre côté de la rue dans les bureaux de production et de la rédaction de 60 Minutes, tous les monteurs son et image ont accès au système de stockage partagé Avid Unity ISIS d’une capacité de 50 To. Ce dernier a été conçu comme le centre de transfert des fichiers numériques entre les différentes unités de production, et supporte la digitalisation, le montage, l’étalonnage, le mixage audio et la mise en ondes.

Quinze monteurs offline travaillent à New York avec le codec Avid DNxHD 145 pour monter de façon créative le contenu HD de l’émission en utilisant des systèmes Avid Media Composer Nitris DX connectés au système ISIS. Grâce à la faible consommation en bande passante du format DNxHD, l’équipe de production peut facilement et rapidement échanger des media et programmes en HD pleine qualité, directement depuis les systèmes Avid, ce qui réduit de façon significative le temps et le budget intrinsèques à la production HD.

Les monteurs image offline partagent aussi les montages en cours avec le mixeur qui mixe simultanément chaque reportage sur une station de travail Pro Tools|HD équipée d’une console de mixage ICON D-Command 24 faders. L’émission comprend généralement jusqu’à dix pistes audio, incluant le commentaire, les dialogues du journaliste, ceux en plateau et plusieurs sources stéréo provenant des caméras. Les stems complets sont envoyés via le système ISIS au mixeur de l’émission pour l’assemblage final et la finalisation.

Sons et images façon documentaire


La bande-son de l’émission s’est considérablement étoffée cette année avec le nouveau workflow audionumérique, qui, basé sur le système ISIS, permet l’échange et le transfert instantanés de tous les fichiers. Jusqu’à cette saison, Roy Halee Jr., le mixeur produisait les émissions en mono, enregistrant et couchant les éléments sur bande. Maintenant, il dispose des outils pour créer les bandes-son des documentaires en surround 5.1. Ce workflow optimisé lui permet de consacrer beaucoup plus de temps aux aspects créatifs de la bande son. Par exemple, un portrait récent de Pete Carroll, entraîneur de l’équipe de foot de l’University of Southern California (USC) était agrémenté de sons provenant de la fanfare de l’USC (125 exécutants) et d’un stade rempli de fans applaudissant, le tout en 5.1

 
 Le son et les images nettes et précises soulignent la construction narrative ancrée dans les faits qui est au cœur de chaque émission.
 

Halee commence son travail sur chaque reportage en important un fichier numérique AAF directement dans une session Pro Tools, envoyé par les monteurs image offline via le serveur ISIS. Afin de gagner du temps, il utilise un template 5.1 (conçu par Robert Miller, spécialiste produit chez Digidesign) qui contient toutes les automations de base nécessaires au montage et au mixage de chaque émission. Grâce à la console ICON, il a un contrôle tactile complet de la station de travail Pro Tools. Il se fie surtout aux plug-ins simples d’emploi, comme X-Noise pour la réduction du bruit ambiant, et aux plug-ins de compression/expansion inclus pour ajuster le commentaire entre deux régions sonores.

Tandis que Halee affine l’audio, il a un accès total aux montages en cours grâce à une station satellite Media Composer dans sa salle, qui offre un monitoring vidéo virtuel à toute personne connectée au réseau ISIS. Cette référence vidéo HD en temps réel est parfaitement synchronisée à sa session Pro Tools, ce qui lui permet de visionner n’importe quels plans, séquences ou fondus dès qu’ils sont finalisés. Cela a permis éliminer les taches longues et fastidieuses de préparation et de partage des vidéos références sur bande. De plus, les changements de dernière minute, comme un changement de commentaire, peuvent être partagés et retravaillés instantanément en profitant de ce workflow bien plus rapide. Les reportages définitifs sont alors mixés sur sept canaux, publiés sur le serveur ISIS sous forme de fichiers AAF, et envoyés électroniquement à l’équipe online.

hspace=10

Ensuite, les reportages montés et les mixages audio définitifs sont livrés à deux éditeurs online et au mixeur de l’émission dans la Control Room 33. Des systèmes Media Composer Nitris DX et un système Pro Tools sont alors utilisés pour l’assemblage, le compositing et la finalisation de chaque émission d’une heure. Le système de stockage partagé ISIS est abondamment utilisé par l’équipe online. Cette équipe gère les changements de dernière minute tout en envoyant les média à l’étalonneur, au mixeur de l’émission et à l’équipe de la control room, parfois simultanément, puisqu’ils préparent au même moment le master final de l’émission et sa distribution dans divers formats HD, SD, Web et mobile.

M. Scott Cole, le monteur principal post-production, et son équipe gèrent alors les tâches de finalisation en utilisant les média au format Avid DNxHD 145 fournis par l’équipe offline. Ce format HD est employé pour gérer les effets les plus subtils et les modifications techniques nécessitant la plus haute qualité, tels les effets de floutage sélectif employés pour cacher les visages des personnes face caméra. Au même moment, le mixeur Mike Ruschak commence son travail sur les stems fournis par Halee directement sous forme de sessions Pro Tools, ce qui simplifie le processus en cas de changement de dernière minute dans le commentaire ou le contenu audio. Ruschak utilise aussi un Pro Tools pour enregistrer les lancements studio et mixer les annonces top-of-show, les interventions d’Andrew Rooney ou tous autres éléments devant illustrer les fichiers AAF fournis par les monteurs offline.

Large intégration, reportages complets


Tout au long des processus offline et online, le système de stockage partagé Avid Unity ISIS agit comme le point central de stockage en réseau pour les diverses stations de travail Avid, mais il s’intègre aussi parfaitement avec les produits tierce partie. Cela permet à l’équipe de 60 Minutes de combiner des éléments de plusieurs fabricants au sein d’un seul workflow numérique, offrant ainsi un environnement de travail optimal  alliant les meilleurs outils dans leurs catégories respectives.

Par exemple, la Control Room 33 regroupe 14 canaux de serveurs EVS sur trois serveurs XT2 (six canaux pour l’enregistrement studio et huit pour le playback). Chacun d’eux communiquent directement avec le système Avid Unity ISIS pour le streaming des média directement au format Avid DNxHD 145, tant pour le montage en temps réel que le playback en studio. De même, un système d’étalonnage Digital Vision Nucoda importe et exporte les fichiers Avid DNxHD via le système ISIS en parfaite harmonie avec les stations de montage Media Composer Nitris DX. Ce partage temps réel de fichiers est particulièrement utile durant l’étape de finalisation, où les  délais sont très serrés, surtout lorsque des informations de dernière minute requièrent une modification du contenu de l’émission.

hspace=10

Même si cette technologie numérique tout-intégrée pour la diffusion est impressionnante, elle demeure un moyen très simple d’arriver à ses fins. La construction et la force narrative de chaque émission sont devenues la marque de fabrique de 60 Minutes, plusieurs fois récompensée. Avec ce nouveau workflow HD, l’émission dispose d’un nouvel avantage concurrentiel : la possibilité de montrer les détails les plus révélateurs avec plus de clarté et de richesse visuelle et sonore que jamais auparavant.