Les workflows Avid donnent naissance à une saga épique

Les workflows Avid donnent naissance à une saga épique

Avec une équipe de plus de 300 comédiens et techniciens, l'adaptation par HBO de la série de romans à succès de R. R. Martin A Song of Fire and Ice s'annonçait épique.

Pour la production de cette série dramatique fantastique intitulée Le Trône de fer, HBO devait pouvoir compter sur une gestion particulièrement efficace d'une quantité gigantesque de matériels source, tout en s'assurant que le travail offline, online, l'étalonnage et l'audio post maintiennent le niveau de qualité élevé de la production et conservent le côté film du tournage original.

Des workflows Avid pour donner vie à la série Le Trône de fer

Un cahier des charges hors du commun

Le complexe Paint Hall Studio, situé à Belfast en Irlande du Nord, s'étend sur huit hectares et est l'un des rares studios de cinéma au monde à pouvoir accueillir des productions de cette envergure. Le tournage a débuté en juin 2010 avec des caméras ARRI ALEXA et au format Sony HDCam SR. La production a choisi le studio Yellow Moon, une société de post-production locale basée sur Avid pour prendre en charge le montage offline et le visionnage des rushes sur Avid Media Composer.

Basé sur un système de stockage Avid Unity de 16 To, le workflow autonome a ensuite été transféré dans les studios de Screen Scene à Dublin où l'ensemble du travail online a été effectué sur Avid DS 10.5. Une intégration Avid ICON et Pro Tools a permis de réaliser un mixage audio final à la hauteur des images.

Le système Avid Unity s'est intégré en toute transparence avec les Mac de l'équipe de HBO, en charge du transfert des rushes vers les États-Unis. L'équipe a également exploité un système Cache-A de stockage de données sur bandes LTO pour les tâches d'archivage supplémentaires, en parallèle avec le système Unity.

« Le Trône de fer est de loin la plus grosse production télévisuelle jamais tournée en Irlande du Nord. Il était absolument vital de pouvoir compter sur une infrastructure et un réseau de support à l'échelle de cette série, et nous les avons trouvés auprès de Tyrell et Avid », commente Greg Darby, directeur des studios Yellow Moon.

 

 
 C'est sensationnel de voir avec quelle efficacité nous avons pu travailler entre Belfast, Dublin, Londres, New York et Los Angeles, parfois même simultanément.
Greg Spence, producteur associé chez Screen Scene.

Une conception de workflow collaborative

Yellow Moon, Screen Scene et l'équipe post de HBO ont collaboré pour mettre sur pied un workflow spécifique à ce projet et qui permettrait de le boucler dans les délais impartis.  Dès que le tournage s'achevait à Belfast, l'ensemble des rushes étaient transféré à Screen Scene à Dublin, pour réaliser intégralement les tâches de montage offline, les effets spéciaux, l'audio post et le finishing. Le revendeur Avid Élite Tyrell CCT a également joué un rôle prépondérant dans le recommissioning des systèmes de montage et le transfert des données du système Unity et offline jusqu'à Dublin.

Des workflows Avid pour donner vie à la série Le Trône de fer

L'un des défis majeurs pour les ingénieurs de Screen Scene était de s'assurer que toutes les pistes puissent être visibles pour le mixeur et les monteurs à tout moment, et dans de nombreuses configurations différentes. L'accès aux images sources a pour cela dû s'effectuer en « live » à partir du système de stockage Unity en DNX36. Les images étaient ensuite envoyées directement au projecteur Christie du « Centre Stage » afin d'être sûr qu'il s'agisse toujours des images les plus récentes et qu'elles soient d'une qualité optimale.  L'équipe son sous la direction de Stefan Henrix et connectée via Pro Tools dans l'auditorium de mixage, a pu exploiter jusqu'à 800 pistes virtuelles.

La majeure partie des effets spéciaux ont été créés à Screen Scene, où une importante équipe d'artistes a pu travailler depuis The Scullery, un département dédié aux effets spéciaux. Ed Bruce, superviseur des effets visuels chez Screen Scene explique, « le workflow que nous avons mis en place dans le studio nous a permis de pouvoir facilement fournir des versions temporaires aux équipes de montage, puis de les remplacer automatiquement sur la timeline "live" par les plans finalisés. Tout a fonctionné à merveille et a permis d'enchaîner les phases de production, sans avoir nécessairement à attendre que nous ayons terminé notre travail. »

L'équipe de montage online à utilisé pour le finishing deux systèmes Avid DS 10.5 fonctionnant conjointement avec un SAN haut débit Rorke Data. Les fichiers DPX étaient importés dans DS pour le finishing, tout en restant accessibles pour Gary Curran, coloriste senior chez Screen Scene, en charge de l'étalonnage final sur Nucoda Film Master de Digital Vision.

 

L'Avantage Avid

L'un des principaux avantages pour les 60 personnes travaillant sur le projet à Screen Scene était sans doute que le montage offline, l'audio post, les effets spéciaux, l'étalonnage et le finishing ont été réalisés dans un même environnement, ce qui a en grande partie permis de tenir les échéances prévues.

« Nous avons été confrontés à un grand nombre de challenges et d'événements non planifiés tout au long de la création de cette série de 10 épisodes », remarque le producteur associé Greg Spence. « Nous étions très ambitieux, autant pour les images que pour le son, et les délais étaient vraiment serrés », ajoute Jim Duggan, directeur de Screen Scene, « et lorsque vous devez relever de tels défis, vous devez pouvoir vous appuyer sur des workflows intelligents et efficaces. En collaboration avec nos partenaires, nous avons réussi à construire un workflow qui nous a permis de déplacer en toute sécurité et en toute transparence tous les contenus, qu'il s'agisse d'images, de sons, de données colorimétriques ou d'effets spéciaux, entre les différents corps de métier. »

Bryan Malone de Tyrell CCT apporte son point de vue de revendeur Avid pour conclure, « En tant qu'unique revendeur Avid en Irlande couvrant les secteurs vidéo et audio, nous avons été particulièrement fiers de pouvoir apporter notre expertise à ce projet. Nous espérons pouvoir étendre nos collaborations sur d'autres projets broadcast haut de gamme et générer de nouvelles opportunités de travail dans le monde entier. »