Discovery passe au vert avec les workflows Avid

Afin de conserver sa position de leader dans le secteur télévisé, Discovery Channel cherchait à générer un volume de contenus de très haute qualité à croissance exponentielle. Pour cela, la chaîne avait besoin de passer d'un workflow sur bandes à un workflow fichiers.  Grâce à Avid Interplay et à Unity ISIS, la chaîne a pu atteindre cet objectif, mais aussi passer au vert par la même occasion, en termes économiques et environnementaux.

Reposant désormais sur ces deux solutions, l'infrastructure de la gestion des assets de Discovery a un impact sur presque tous les aspects du process de production et permet à l'ensemble du workflow de gagner en réactivité tout en respectant l'environnement.

Discovery video

« Personne, dans l'industrie des médias, n'ignore que les bandes sont extrêmement néfastes pour l'environnement », commente Clayton Dutton, vice-président du département de post-production et des opérations média chez Discovery Communications LLC., « par conséquent, la réduction des supports physiques nous permet de réduire notre impact écologique négatif. »

Le meilleur parti de leurs médias

Passer au vert implique également une croissance économique.  Couvrant plus de 100 réseaux situés partout dans le monde, la société Discovery est parfaitement consciente que la clé de sa réussite repose sur une exploitation optimale de leurs médias, qui à son tour passe par le maintien des coûts à leur minimum et l'amélioration de leur accessibilité, ouverture et qualité.

Comme l'explique Clayton : « Il est essentiel pour nous de tout savoir des médias en notre possession, ceux que nous pouvons exploiter et ceux que nous pouvons déployer dans le monde.  Car dans le monde actuel où le contenu est omniprésent, les médias se présentent sous tous les types de formats et pour tous les goûts :  SD, HD et prochainement 3D ;  en haute résolution  et basse résolution ;  en formats 23.98,  24P  et 30P.  Le choix est presque illimité. »

Avant le déploiement d'ISIS il y a quelques années, Discovery utilisait des disques LVD SCSI. Et lorsqu'une suite tombait en panne ou que quelqu'un devait partager un média, les disques devaient être retirés physiquement pour être raccordés à une autre suite.  Aujourd'hui, quasiment tout est connecté à Interplay, y compris les suites d'outils audio via Video Satellite, et Interplay est capable d'assurer le suivi de plus de 2 millions de fichiers.

Le moment était venu

Il y a quelques années, les suites de montage de Discovery ont atteint la capacité de montage de 10 à 15 programmes destinés à être diffusés le jour-même. Il a alors été décidé que le temps était venu d'employer un système de gestion des assets capable de répondre aux performances demandées, mais au sein d'une configuration la plus robuste et stable qui soit.

Selon Clayton, tout tournait autour des médias, « autour de ce que nous pouvions voir et ce que nous pouvions en dire ».

La décision de l'achat s'est donc appuyée sur trois critères principales : la gestion des métadonnées, la stabilité et le support à l'échelle de l'entreprise.  Après avoir conduit une étude exhaustive sur les solutions potentielles, Avid est apparu comme le grand favori.  Actuellement, Discovery profite d'un pourcentage de temps de fonctionnement de 99,6 % avec ses 33 suites HD utilisées par trois roulements d'équipes par jour et ont accès à des médias DNX 145, parfois même simultanément.

« Nous demandons le maximum à notre système », assure Clayton, « et il répond parfaitement. »

Interplay offre non seulement à Discovery un accès de qualité à leurs matériels et opérations, mais leur permet également de se poser des questions de changement de donne telles que : « Est-ce la meilleure manière de procéder ? ».

L'arrivée d'Interplay a entraîné des modifications dans la pensée managériale de Discovery.  À présent, les solutions alternatives aux méthodes traditionnelles ont désormais leur place.

Le point de vue de la rentabilité

Cette approche a permis au réseau d'adapter ses process et d'appliquer les ajustements nécessaires pour un effet direct sur ses finances.

Pour la production du programme Life, par exemple, en plus des cinq sessions de montage qui se déroulaient en même temps, Discovery s'occupait du montage de plusieurs campagnes publicitaires, de la réadaptation de leur programmation et de la création de spots commerciaux.  Avant Interplay et Unity ISIS, cette quantité de travail aurait pris deux à trois fois plus de temps.

« La conversion de ces heures de travail supplémentaires en chiffres concrets », explique Clayton, « nous a ouvert les yeux sur les avantages organisationnels et financiers de ces produits. »

Distribution multi-plateforme

Discovery prévoit dans un avenir proche de placer les solutions de gestion d'assets Avid au centre d'une stratégie de distribution multi-plateforme, incluant le Web, la téléphonie mobile, la vidéo à la demande et la 3D.  Avec Interplay, les monteurs pourront déplacer le contenu d'un programme dans la suite sur laquelle s'effectue le montage et le préparer pour n'importe quelle plateforme.

 
 Interplay nous offre un environnement permettant d'atteindre des niveaux de collaboration sans précédent.
Reggie Allen, monteur chez Discovery

« Cette perspective encourage tous les membres de l'équipe à faire toujours plus », affirme Reggie Allen, monteur récompensé chez Discovery.  « Interplay nous offre un environnement permettant d'atteindre des niveaux de collaboration sans précédent.  Je travaille avec cinq autres monteurs hors du commun », poursuit-il, « qui possèdent des critères esthétiques complètement différents des miens.  Personne n'est meilleur ou moins bien qu'un autre, mais sur un montage, ils arrivent tous avec des idées bien différentes.

De nouveaux types de relation voient le jour, avec plus de respect.  Par exemple, je reçois parfois un petit message sur Interplay disant : « Regarde un peu ça ».  Au lieu d'avoir à parcourir les couloirs pour visionner le projet, je l'ouvre et je renvoie une note du type : « Tu as fait un excellent travail ».

Aujourd'hui, on vit vraiment dans le monde du glisser-déposer.  Alors avec tous ces outils à disposition, la collaboration professionnelle évolue énormément. »

Passez au vert et récoltez les fruits de votre investissement

Il y a bien longtemps, Discovery formait un monde plutôt clos.  Discovery, Animal Planet et TLC se trouvaient tous dans des lieux différents.  Aujourd'hui, le réseau a évolué en une communauté étroitement interconnectée, dans laquelle chaque individu dispose d'un regard sur le travail des autres, renforçant ainsi la contribution de chacun.  Discovery Channel est devenu vert, mais ce n'est pas de jalousie, car leur succès actuel, sur les plans financiers comme écologiques, est inédit.

« La société se cible tout particulièrement sur les opportunités de croissance en termes de savoir-faire, d'efficacité et d'innovation », déclare Clayton.

« Ça donne un sens à tous nos efforts », explique Tory Capezza, responsable de la gestion des médias chez Discovery Channel. « J'ai toujours hâte de connaître les prochaines évolutions, nos nouvelles capacités et les nouveaux moyens employés pour un travail gagnant en qualité, rapidité et simplicité.  C'est ma plus grande satisfaction. »