Fernand Bos

Monteur musique reconnu à Hollywood, Bos alterne souvent entre plusieurs applications. Pour optimiser son workflow, il a choisi une MC Pro.

Long Beach en Californie, le studio flambant neuf du monteur musique indépendant Fernand Bos est à la fois high-tech et sobre avec pour pièce maîtresse la surface de contrôle  MC sur laquelle repose l'écran de l'ordinateur. À première vue sans prétention, cette surface de contrôle est toutefois l'un des outils les plus puissants sur le marché pour la production et la post-production : la nouvelle surface de contrôle d'applications média MC. C'est dans ce studio que Bos opère.

Bos, qui compte de nombreux longs métrages à son actif, dont Retour à Cold Mountain de Miramax, La Sentinelle de 20th Century Fox/Regency Films et We Are Marshall de la Warner, supervise le montage de la musique d'un nombre impressionnant de succès du box-office. Adepte de la MC depuis la première heure, il est fier de profiter du nec plus ultra des technologies de surface de contrôle.

À la différence de nombre de surfaces optimisées uniquement pour une application spécifique, la MC se démarque en permettant l'interfaçage et le contrôle de n'importe quelle application. « Je travaille avec plusieurs applications différentes », nous explique Bos, « et c'est ce qui a principalement motivé mon choix d'adopter la MC ».

Bos ne cesse également d'être impressionné par les capacités d'optimisation du workflow de la MC. « Quand je passe d'une application à une autre sur la MC, mon workflow reste inchangé », remarque-t-il. « Je peux basculer de Pro Tools à Digital Performer d'un seul bouton sans que mes mains quittent la surface de contrôle ».

« Dans mon studio, l'espace de travail est réduit à la surface MC associée à l'écran de l'ordinateur », continue-t-il. « Tout se passe au niveau de la MC. Comme je dispose de raccourcis pour tous les éléments assignés aux SmartSwitches à affichage LCD de la MC, je n'ai plus besoin de déplacer le curseur de la souris pour cliquer sur différentes fonctions dans l'application, accéder aux menus déroulants et autres. Ces raccourcis, accessibles à partir des boutons dédiés, me permettent de travailler plus rapidement. Les mouvements à l'écran étant réduits, je travaille de façon plus efficace. C'est une façon bien plus agréable de travailler. »

Bos apprécie également particulièrement les capacités de personnalisation étendues de la surface de contrôle MC. « C'est tellement appréciable de disposer d'une surface de contrôle aussi personnalisable », ajoute-t-il. « Je ne suis pas limité à une méthode de travail imposée par le programmeur de l'application. Nous avons chacun un processus de création qui nous est propre, et en cela, c'est fantastique de pouvoir personnaliser la MC à notre guise. La technologie permet enfin au processus de création de reprendre le devant de la scène, et c'est ce qui compte à l'arrivée. Vous pouvez vraiment vous concentrer sur ce que vous êtes en train de faire. »

La MC a été conçue pour fonctionner avec n'importe quelle application via une connexion Ethernet tirant parti du protocole EuCon à haut débit. Une application cliente installée sur un ordinateur Mac ou PC convertit les commandes EuCon provenant de la MC de façon à ce qu'elles puissent être comprises par l'application active. Il s'agit notamment des données standard du clavier et du trackball, ainsi que des informations provenant des faders, boutons et indicateurs de niveau. La MC s'intègre de façon étroite avec les applications Logic Pro et Nuendo de Bos qui disposent d'adaptateurs client EuCon spécifiques, tout en fournissant un contrôle intégral pour Pro Tools et Digital Performer.

« La MC fonctionne à merveille avec Pro Tools », affirme Bos. « Le modèle ou jeu d'applications, créé pour Pro Tools est très bien pensé et peut bien sûr être personnalisé. Le modèle comprend des icônes et du texte pour chacun des boutons, vous savez donc exactement avec quoi vous travaillez, ce qui facilite la prise en main de la surface de contrôle avec Pro Tools. Je pense sincèrement que vous pouvez vous installer devant la MC et vous mettre à travailler directement, même si vous ne l'avez jamais utilisée auparavant. On se sent tout de suite à l'aise sur cette console. C'est un jeu d'enfants. »
« Le retour visuel fourni par la MC facilite grandement le travail dans Pro Tools et l'écran tactile est tout simplement fantastique », affirme Bos. « Je peux sélectionner des pistes, les mettre en solo ou en mute bien plus rapidement qu'avec les faders ou la souris. J'adore les boutons tactiles. Ils disposent d'un affichage indiquant en permanence leur fonction, ou la valeur du paramètre assigné si j'appuie dessus. De cette façon, lorsqu'un plug-in est ouvert, je vois rapidement le paramètre que j'ajuste et sa valeur. »

L'une des caractéristiques favorites de Bos est la fonction Follow Attentioned Track de la MC. Cette fonction permet de désigner un fader comme piste prioritaire, et cette assignation reste active tant que l'utilisateur ne la désactive pas, ce qui permet ainsi au musicien de se déplacer dans un projet tout en profitant d'un accès instantané à la piste sélectionnée. « Si je travaille avec une session de taille importante, comptant disons 80 pistes, je peux me déplacer dans le projet tout en disposant instantanément d'un fader pour la piste que j'ai sélectionnée. Cette fonction permet d'effectuer des ajustements en un rien de temps et avec une simplicité extrême », remarque Bos.

L'assignation est une autre des fonctionnalités particulièrement appréciées par Bos. Bos remarque : « l'assignation me permet d'affecter n'importe quelle piste au fader qui m'intéresse et de verrouiller un fader donné. Ces assignations peuvent être ensuite enregistrées sous forme de layouts. De cette façon, je dispose d'un layout d'assignation que j'utilise au cours de l'édition et d'un autre layout pour le mixage avec un fader pour les dialogues, et deux autres faders pour la musique et les effets. En appuyant sur un bouton, je peux passer d'un layout à l'autre sans modifier l'ordre des pistes dans ma configuration actuelle. »

La MC travaillant facilement avec plusieurs applications, Bos a la possibilité de verrouiller des sections lorsqu'il bascule entre les applications ouvertes. En utilisant une base de données basée sur FileMaker appelée CueChronicle, Bos et le compositeur de la musique du film peuvent partager des informations tout en relevant les différents défis afférents au processus de montage. « La MC permettant de verrouiller des sections de la surface de contrôle sur une application, je peux verrouiller les commandes de transport sur Pro Tools, et tout en contrôlant la lecture, je peux naviguer en même temps dans ma base de données FileMaker CueChronicle. En temps normal, pour en faire autant, il me faudrait au moins un autre clavier et une autre souris, ou une autre surface de contrôle ».

Lorsqu'on lui demande quel serait l'argument de vente le plus convaincant pour la surface de contrôle MC, Bos répond : « je dirais sa qualité hors pair. C'est une surface de contrôle fabriquée avec le souci de la qualité par une société qui s'y connaît en consoles, et ça se voit. Il faut également que je souligne le fait que l'assistance clientèle et technique d'Avid et de GC Pro est incomparable. Ils ont répondu à toutes mes questions avant que je n'achète ma surface de contrôle, et sont restés tout aussi réactifs après l'achat. La MC évolue en même temps que mes applications logicielles. Elle ne cesse de s'améliorer, ce qui est particulièrement excitant. C'est vraiment rassurant de savoir que le matériel que vous venez d'acheter n'est pas déjà devenu obsolète au moment où vous le sortez du carton. »