Avid offre au nouveau SFJAZZ Center plus de polyvalence et un son réglé à la précision

Lorsque le directeur artistique en chef de la San Francisco Jazz Organization, Randall Klein, a lancé le projet d'un nouveau bâtiment pour la célèbre institution, il a présenté un cahier des charges étoffé aux architectes de l'agence Mark Cavagnero Associates. La vision de Klein est constituée d'une salle de 700 places extrêmement polyvalente, facilement reconfigurable pour accueillir des représentations de moindre taille avec seulement 300 places. Il a également demandé des outils complets de production et exigé l'acoustique d'un centre artistique de pointe, alliant l'ambiance et l'intimité d'un club de jazz.

Devant les défis que représentaient les objectifs ambitieux de Klein, Sam Berkow et l'équipe de SIA Acoustics ont immédiatement été intégrés à la planification du projet. Cette société de consulting et de conception acoustique a notamment contribué à la construction du Jazz at Lincoln Center à New York et du Pearl at the Palms Concert Hall à Las Vegas.

Forte d'une expérience unique dans son domaine, l'équipe de SIA suit constamment l'évolution des nouvelles technologies et des meilleures offres disponibles sur le marché audio pour rester à la pointe du secteur. Pour le SFJAZZ Center, SIA a recommandé trois produits haut de gamme : un système Avid VENUE Profile en façade, une console VENUE SC48 pour les retours et un système de diffusion line array compact Meyer Sound MINA pour la scène principale.

« Les consoles VENUE disposent de nombreuses fonctionnalités que j'apprécie particulièrement », explique Berkow, fondateur et principal associé de SIA. « Elles sont incroyablement simples à utiliser, ce qui permet aux ingénieurs du son de rester réellement concentrés sur la musique. J'aime aussi l'architecture de gestion des plug-ins. Grâce à elle, les ingénieurs du son peuvent arriver avec leur clé iLok et un fichier Show et retrouver leurs marques immédiatement avec tous les paramètres qu'ils utilisent habituellement. »

Berkow poursuit « Les systèmes VENUE garantissent également un degré de flexibilité que l'on ne retrouve avec aucune autre console. Il ne m'est encore jamais arrivé de ne pas parvenir à réaliser une idée créative que j'avais en tête. Avec les consoles VENUE, il y a toujours des workflows uniques à découvrir. Ces systèmes sont vraiment impressionnants et bien conçus. »

Pour l'acoustique, Klein voulait un son extrêmement nuancé qui repose en grande partie sur la propagation naturelle provenant de la scène, légèrement soutenue par un système de diffusion qui ne colore pas le son. Cela supposait des réflexions minimales provenant des murs arrières et un maximum de diffusion pour l'enregistrement des prestations. L'installation devait par ailleurs être suffisamment flexible pour gérer des styles musicaux différents.

« D'un point de vue acoustique, les salles de jazz sont très différentes des salles de concert rock » observe Berkow. « Dans une salle de jazz, la diffusion des sons sur la scène et vers le public doit être favorisée afin que les musiciens puissent s'entendre. Dans un salle rock, le son sur scène est pratiquement inaudible pour le public. Le son provient presque exclusivement du système de diffusion, pas de la scène. »

Pour les haut-parleurs, l'équipe de SIA a finalement opté pour un système Meyer Sound avec un cluster line array MINA de chaque côté de la scène, chacun composé de 16 éléments MINA. Elle a également installé deux clusters de Meyer JM-1 en side. Un cluster central supplémentaire inclut cinq subwoofers Meyer 500-HP montés en cardioïde. Trois subs sont orientés vers la salle, les deux autres vers l'arrière de la salle. Deux systèmes Meyer Sound Galileo prennent en charge le processing.

Berkow ajoute « Le nombre de haut-parleurs peut sembler important, mais les line arrays étant de plus en plus longs, nous pouvons obtenir moins de son sur scène et bénéficier de meilleures caractéristiques directionnelles globales. »

« La configuration unique des subs place le point d'annulation sur scène, ce qui permet aux musiciens de mieux s'entendre et de réaliser des enregistrements plus propres. Le son est incroyablement uniforme à tous les endroits de la salle. Le rendu global est vraiment merveilleux. »

La salle de concert asymétrique comprend des balcons à droite et en face de la scène, mais aucun à gauche. Un plafond diffuseur suspendu de 5 m sur 7,5 m, constitué de 60 diffuseurs individuels, a été installé pour assurer l'homogénéité du champ sonore entre la scène et le public. De plus, une série d'éléments rétractables en fond de scène peuvent être déployés pour absorber autant d'énergie que nécessaire.

L'installation comprend également un second espace de 70 places avec deux configurations de scène différentes et deux murs en verre. Le site dispose enfin d'une salle de classe, de studios de répétition et de plusieurs loges. Le traitement acoustique de l'ensemble garantit une isolation suffisante pour ce complexe polyvalent.

La salle principale et l'espace de 70 places sont câblés pour l'enregistrement et déjà équipés pour l'avenir avec des réseaux fibre, CAT5 et CAT6 préinstallés. Une petite régie d'enregistrement héberge un système Pro Tools|HDX et une surface de contrôle ICON D-Command.

« Globalement, je pense que nous avons réussi à obtenir les caractéristiques acoustiques recherchées, tout en bénéficiant d'une flexibilité assez unique pour ce genre de lieu », conclut Berkow. « Je suis vraiment heureux que SFJAZZ puisse fêter ses 30 ans dans ce tout nouvel écrin. Nous avons pris du plaisir à réaliser ce projet, et notre équipe est très fière d'y avoir participé. »