Les Yankees réussissent un tour de force marketing avec Avid

Lorsque les Yankees ont tourné le reportage « A day in the life of Derek Jeter » pour Yankees On Demand, un programme hebdomadaire d'une heure consacré à leur équipe, ils ont exploité un workflow global Avid spécialement conçu pour le marketing sportif.

Du montage jusqu'à la gestion et au stockage des assets média, cet ensemble de solutions récemment déployé a révolutionné leur approche marketing pour gratifier leurs fans de contenus passionnants et renforcer l'impact de la franchise.

Aujourd'hui, les monteurs des Yankees peuvent exploiter un workflow WAN sur fichiers pour travailler sur des séquences partiellement montées sur le lieu de leur entraînement de printemps en Floride avant de réexpédier le tout à New York pour une capture et une livraison rapides.  Ensuite, les meilleures séquences de jeu peuvent être ajoutées sans qu'il y ait besoin d'accéder à la bande source.

Yankees video

Un nouveau stade, un nouvel Avid

Ce n'est pas un hasard si l'introduction d'Avid s'est opérée conjointement à la construction du nouveau stade.  Comme c'est souvent le cas avec les équipes professionnelles d'aujourd'hui, la construction d'un stade implique l'acquisition d'un tout nouveau système de production.  La conception d'une expérience la plus stimulante possible pour les fans est essentielle à l'élaboration d'une franchise compétitive au niveau de la marque. 

« Aujourd'hui, nous pouvons informer nos fans des promotions à venir, monter de courtes séquences pour valoriser le restaurant, le Hard Rock Café, les suites, la billetterie et les divers établissements intégrés à l'enceinte du stade, » déclare Greg Colello, producteur en charge de l'affichage et de la télédiffusion.  « De plus, à l'intersaison, nous accueillons des matchs de foot universitaires, des concerts, des événements, des séances photo... Il y en a pour tous les goûts. »

Mais ça n'a pas toujours été le cas.  Ce type de production marketing a démarré sur des bases plutôt modestes.  « Dans notre ancien stade,  » explique Colello, « la SD était de rigueur.  Nous avions un Media Composer et un Mojo que nous utilisions déjà depuis plusieurs années.  Mais quand la construction du nouveau stade s'est concrétisée, la direction nous a demandé quel type de systèmes nous voulions implémenter. »

Sans hésiter, Greg et son équipe ont choisi Avid.  « En termes de montage, Avid est la référence incontournable, » dit-il, « à l'image des Yankees, qui sont la référence du base-ball, en quelque sorte. L'association des deux s'est imposée comme une évidence. »

Un workflow orienté sports


Dans le nouveau stade, les Yankees disposent d'un workflow Avid intégral composé de quatre systèmes de montage Media Composer, de 48 To de stockage ISIS, d'un PAM Interplay pour permettre aux monteurs d'accéder à tout moment à n'importe quel contenu, ainsi que du logiciel Transfer Manager pour déplacer ce contenu depuis la station de montage jusqu'au serveur vidéo et le diffuser directement sur le tableau d'affichage.

Grâce à cette solution de workflow, l'unité de production des Yankees est capable d'élaborer n'importe quel contenu nécessaire à l'organisation, contribuant ainsi à générer des profits supplémentaires via diverses sources de revenus, comme le restaurant et les suites VIP, mais aussi à limiter les dépenses en internalisant la production.

Avid, source de profit et d'inspiration

Véritable source de profit et d'inspiration, le nouveau workflow Avid a accompagné la création de compétitions entre fans, comme la « subway race » (la « course de métros ») où des rames de métro circulent à travers Manhattan pour arriver en premier au Yankee Stadium, tandis que les fans encouragent leur train favori.  Inspiré du bonneteau, le jeu des casquettes en est un autre exemple : les fans doivent deviner sous quelle casquette se cache la balle de base-ball.

C'est devenu le crédo de tous les personnels impliqués : en faire toujours plus, et le plus efficacement possible.  Les monteurs peuvent désormais configurer des chutiers, intitulés « séquences historiques », « séquences remontées » ou « séquences joueurs », ou n'importe quel nom de leur choix depuis le système Interplay.  Une fois ces chutiers créés, les monteurs peuvent non seulement rechercher, récupérer et déplacer des séquences, mais aussi les réutiliser à leur gré sur une variété de supports quasi illimitée, des spots télévisés aux incrustations sur le tableau d'affichage, en passant par les publicités sur taxis.

« Par exemple, » explique Brandon Mihm, producteur de Yankees On Demand, « si j'ai besoin d'une image de C.C. Sabathia avec le poing levé, lors de la phase finale des championnats du monde de 2009, je n'ai plus à farfouiller dans les archives.  Il me suffit de taper CC '09, ALDS ou ALCS, et voilà, l'image apparaît aussitôt. »

Même son de cloche pour Colello : « En ce moment, » dit-il « je travaille sur une vidéo consacrée à Yogi Berra, qui sera bientôt honoré pour l'ensemble de sa carrière à l'occasion d'un dîner de gala.  Tout ce que j'ai à faire, c'est d'ouvrir la fenêtre Interplay, rechercher le nom Yogi, et des tonnes de contenus s'affichent à l'écran.  Ça me facilite la vie à un point... »

 
 Avid mesure parfaitement à quel point la satisfaction des fans et l'efficacité dans notre travail nous importent.
Michael Bonner, directeur senior, affichage et télédiffusion, New York Yankees

La qualité : un objectif essentiel

Il serait quasi impossible d'accomplir l'intégralité des tâches confiées à notre équipe de production sans le niveau d'expertise procuré par les solutions Avid.

« Le workflow Avid recoupe l'intégralité de notre activité, » déclare Michael Bonner, directeur senior en charge de l'affichage et de la télédiffusion, « depuis les images prises le jour du match, jusqu'aux travaux de production plus complexes, sans compter les séquences enregistrées et diffusées via le serveur EVS.  Si ces systèmes n'étaient pas aussi efficaces pour diffuser du contenu sur le tableau d'affichage, sur Yankees.com ou à la télévision, nous aurions de sérieux ennuis. »

« En bref : l'échec n'est pas permis, » ajoute Pete Gergely, co-producteur de Yankees On Demand.  « Il suffirait d'un seul jour de perdu pour nous retarder d'une bonne semaine ; les matchs ont lieu chaque semaine, et c'est à nous de tenir le rythme.  Mais en cas d'incidents, si le système a besoin d'être redémarré ou s'il y a un problème que nous n'arrivons pas à résoudre, le support Avid reste à notre disposition pour nous aider à y remédier. C'est incroyablement rassurant. »

Quand Avid fait l'unanimité

L'un des avantages les plus significatifs de cette révolution marketing, c'est la manière dont elle s'est répercutée sur l'institution Yankees dans son ensemble.

« Quand Michael Eisner est passé ici, » déclare Bonner, « il était épaté :  'C'est très proche de ce que nous avons à Disney... en mieux, peut-être.' » Venant de lui, c'est un sacré compliment. Et c'est aussi pourquoi ce partenariat avec Avid est un vrai motif de fierté. »