L'UNLV au cœur de l'actualité avec Avid iNEWS

La nouvelle école de journalisme et de communication Hank Greenspun (Hank Greenspun School of Journalism and Media Studies) est devenue l'un des bâtiments les plus remarquables du campus de l'UNLV.  Et pas seulement en raison de son architecture ultramoderne !  L'engouement de la communauté de Las Vegas est en partie dû à la technologie de production d'actualités de pointe Avid iNEWS.

En très peu de temps, la nouvelle école de journalisme a fait un grand bond en avant.  Les anciens studios n'avaient pas été rénovés depuis 1965 et l'équipement obsolète demandait un entretien pratiquement constant, ce qui empêchait l'inévitable passage de workflows sur bandes à des worflows fichiers.  La récente installation du système iNEWS a déjà eu un profond impact sur les activités de l'école, de la production aux principaux préceptes d'enseignement.

« Nous utilisons iNEWS pour tout, » confirme Laurie Fruth, directrice générale de UNLV TV et directrice adjointe de la School of Journalism and Media Studies.  « Nous produisons et approuvons des sujets, créons un conducteur quotidien, des sujets flottants, obtenons une ID vidéo pour tous les éléments externes. En gros, nous adaptons iNEWS à nos besoins ! »

Véritable hub de la génération d'actualités, l'installation iNEWS a eu un impact considérable sur l'école en particulier et la communauté de Las Vegas au sens large.  Presque tous les jours, l'école est contactée pour des demandes d'utilisation de ses installations pour la création de leurs propres programmes d'informations.

Une véritable mine d'or

« Nous sommes convaincus d'avoir trouvé une véritable mine d'or, » explique Laurie Fruth avec enthousiasme, « à tel point que nous nous débattons actuellement avec les limites légales qui nous sont imposées en tant qu'institution éducative financée par l'état et des bailleurs de fonds. »

Grâce aux nouvelles capacités de salle de rédaction récemment acquises par l'école, la méthodologie d'enseignement et le programme ont tous deux été révisés, afin d'améliorer la possibilité de tirer parti des médias à des fins diverses. Par exemple, les étudiants peuvent maintenant réaliser un reportage pour une émission de télévision programmée, puis le reformater pour l'intégrer en tant que sujet dans un journal télévisé.

L'école introduit iNEWS dans les cours de production de base, puis le réintroduit dans les cours de montage.  Lorsqu'ils commencent les cours de production d'actualités, les étudiants en journalisme possèdent déjà une bonne compréhension et expérience de la technologie et de son application.  Cette exposition à iNEWS est essentielle pour préparer les étudiants à différentes carrières journalistiques.  Ainsi que Laurie l'explique, « en leur donnant une expérience aussi proche de la réalité que possible, les jeunes diplômés pourront rentrer dans une station télé, s'installer, et sauront quoi faire et comment. »

Vers l'avenir de la diffusion... et au-delà

En connectant aujourd'hui tous les maillons de la chaîne de production, iNEWS permet à l'installation d'aller au-delà de la production de journaux télévisés et engage le public de différents médias, dont la télévision, la radio, le Web et les technologies mobiles.

Lorsque la planification de l'installation a débuté, voilà six ans, Facebook et Twitter n'étaient que l'ébauche de ce qu'ils sont aujourd'hui.  Toutefois, en gardant à l'esprit que « changement » est le mot d'ordre du secteur, l'installation n'a jamais été conçue comme un site statique, mais plutôt comme un environnement évolutif très réactif au marché de la production d'actualités et à la technologie sous-jacente.  Dans les six mois à venir, l'école prévoit d'utiliser Active Content Manager pour connecter directement le système iNEWS à d'autres systèmes, afin de permettre la distribution multi-plateforme.

« C'est définitivement au programme, » commente Laurie.  « Même si nous n'y sommes pas encore, le Web est notre priorité.  À partir de là, nous passerons probablement aux technologies mobiles ou aux médias qui apparaîtront d'ici là.  La bonne nouvelle est que nous disposons à présent de la technologie et des workflows nécessaires pour fournir du contenu à la demande, pour tous types d'utilisations.  Nous pouvons présenter et diffuser certains programmes, et peupler des webcasts à partir de nos principaux sujets d'actualités, » explique Laurie.

Un choix couru d'avance

Au moment de choisir un fournisseur, la décision s'est quasiment imposée d'elle-même.  En réalité, aucun autre NRCS n'était véritablement en compétition.  Avant même la conception de la nouvelle School of Journalism and Media Studies, l'école avait toujours utilisé Avid.  Malgré la pression administrative pour envisager des alternatives, le personnel de l'école souhaitait une solution familière et fiable.  Laurie ajoute : « De plus, je désirais un process intégré capable de nous faire passer sans accrocs de l'acquisition à la diffusion, et je savais que la solution iNEWS était la seule alternative. »

La charge de travail lors du premier semestre a été multipliée par trois, en grande partie en raison des attentes accrues des administrateurs de l'université impatients d'utiliser les nouvelles installations.  A l'heure actuelle, même le doyen possède sa propre émission.  Tout ceci augure de beaux jours pour la solution iNEWS à l'UNLV.

Alors que les cours de production d'actualités de la School of Journalism and Media Studies comptait auparavant 9 à 10 étudiants, au cours du premier semestre de fonctionnement des nouvelles installations avec le système iNEWS, les inscriptions ont triplé. Un article de journal et la télévision ont parlé de cette nouvelle installation, et « les gens nous prêtent à présent attention comme jamais auparavant, » commente Laurie.  Même s'il est encore trop tôt pour connaître exactement toutes les conséquences de cette attention médiatique, il est clair que la nouvelle School of Journalism and Media Studies correspond au type d'actualités pour la production desquelles iNEWS a été créé.