Wes Maebe

Ingénieur du son live, studio et mastering
Londres, Royaume-Uni

Sonic Cuisine

Ingénieur du son d'origine belge, Wes Maebe est aussi à l'aise chez lui pour enregistrer, qu'en studio pour mixer ou en façade lors de concerts. Après deux années passées au Royaume-Uni où il a étudié les techniques du son, Wes a débuté sa carrière chez Galaxy Studios en Belgique sur une console Capricorn Neve. Il a ensuite décidé de se revenir sur Londres en 2003 et a depuis travaillé sur des projets de clients de grande renommée, qu'il s'agisse de l'enregistrement de Yusuf Islam et des Buzzcocks, ou du mixage façade de la tournée de Sting avec Edin Karamazov.


Solution de mixage tactile

Si je le peux, je travaille toujours sur mes projets en studio, mais le budget est parfois tellement serré que je n'ai pas d'autre choix que de mixer sur ordinateur. Je n'ai jamais été un adepte de la souris pour le réglage des départs et des faders. Pour gagner du temps, vous faites des réglages à la va-vite et vous vous retrouvez à la fin avec un mix sans âme. Avec l'Artist Mix, on retrouve le côté humain et le résultat final est un mix bien plus dynamique. Au cours du mixage, l'Artist Mix m'est essentielle pour le réglage des faders, panoramiques et départs, et j'utilise aussi beaucoup les commandes de transport. Je l'utilise même en mastering pour basculer entre les pistes masterisées et non masterisées, et pour réaliser des fondus manuels. Ce qui m'a réellement impressionné, c'est la possibilité de contrôler l'ensemble des paramètres de mes plug-ins à l'aide des commandes rotatives ! Et c'est vraiment quelque chose qui n'a pas de prix pour quelqu'un qui a fait ses armes sur une console où chaque fonction dispose de sa propre commande.

Une grande console dans une petite enveloppe

L'Artist Mix me permet de profiter du mixage tactile dans mon espace de travail de taille plutôt modeste. Il me faut des équipements qui ne vont pas encombrer tout l'espace disponible. La taille de l'Artist Mix était l'un des principaux facteurs qui ont motivé mon achat, ainsi que son prix et sa compatibilité avec Pro Tools et Logic. Cinq minutes m'ont suffi pour prendre l'Artist Mix en main. Il suffit de l'installer, de la brancher et vous êtes prêt à mixer. De plus en plus de studios doivent mettre la clé sous la porte (messieurs les artistes et les labels, allez vite réserver des heures de studio !) et il nous faut donc trouver de nouveaux lieux d'enregistrement, une chambre d'hôtel, une résidence privée, une église ou même un entrepôt par exemple. Dans ces circonstances, il devient essentiel de disposer d'une console portable. À l'heure actuelle, la majorité des consoles petit format disponibles sur le marché sont peu abordables, je ne peux donc que me réjouir d'avoir trouvé une console facilement transportable, compatible avec mes applications et qui m'offre en plus un contrôle tactile digne d'une console analogique.

Old school/New school

Lorsque je travaille à Sonic Cuisine, je mixe en général dans Logic ou Pro Tools. Je travaille directement sur l'Artist Mix et je mélange numérique et analogique. À mes débuts, les bandes étaient encore largement utilisées. Pro Tools n'était pas aussi puissant qu'il l'est aujourd'hui, et Cubase et Logic étaient plutôt destinés aux studios amateurs. Nous espérons maintenant que des sociétés comme ATR ou RMG vont continuer à fabriquer des bandes. Tous les processus sont passés au « tout numérique » ces dernières années, mais je crois que les professionnels se rendent finalement compte que l'analogique n'a pas dit son dernier mot et a énormément à offrir du point de vue sonore. En ce qui me concerne, je travaille sur les DAW comme s'il s'agissait de magnétophones à bandes. J'utilise quelques plug-ins mais à côté de ça je privilégie l'analogique dès que je le peux. Je mêle ainsi analogique et numérique, et je peux choisir librement l'outil qui correspond le mieux au projet sur lequel je travaille.