CS_HobbitTrilogy_1862

La trilogie Le Hobbit prend vie grâce à Media Composer

La série Le Hobbit du réalisateur Peter Jackson est l'une des trilogies les plus attendues de l'histoire du cinéma. Pour donner naissance à ce récit mythique, Peter Jackson s'est appuyé sur une technologie révolutionnaire et sur les efforts collaboratifs d'une équipe de professionnels chevronnés.

Peter Jackson a fait appel au talent de Jabez Olssen, un collaborateur de longue date qui l'accompagne depuis la trilogie Le Seigneur des Anneaux sur laquelle il œuvrait en tant qu'assistant monteur, puis comme opérateur, avant de prendre en charge le montage des trois opus du Hobbit. Conscient de la nécessité d'exploiter des workflows intégrés et des capacités de travail collaboratif sans faille pour gérer un projet d'une telle envergure et d'une telle profondeur, Jabez Olssen a choisi d'utiliser les solutions de montage vidéo éprouvées d'Avid d'un bout à l'autre du projet.

Cinq mois pour boucler le montage

Comme pour les films de la trilogie du Seigneur des Anneaux, le tournage des trois opus du Hobbits'est étalé sur une seule période de dix-huit mois. Ce projet technologique colossal a nécessité pas moins de 60 caméras RED Digital Cinema EPIC équipées pour tourner en 3D stéréoscopique. En fin de compte, Jabez Olssen n'a disposé que de cinq mois après la fin du tournage pour boucler le montage du premier film de la série, Le Hobbit : Un voyage inattendu.

Afin de tenir les délais, Jabez Olssen s'est appuyé sur une infrastructure de post-production articulée autour de solutions vidéo, de media management et de stockage Avid à la pointe de l'industrie. Treize stations Media Composer, dont 10 comprenant une interface Media Composer | Nitris DX, ont été mobilisées pour le workflow de montage. Toutes les installations de production étaient connectées via un réseau fibre, et reliées à un système de stockage partagé ISIS d'une capacité de 128 To. Ce système de stockage était un élément central du projet, les trois films représentant un total de 2 200 heures d'images, soit l'équivalent de plus de 7,3 millions de mètres de pellicule.

L'équipe éditoriale était constituée de huit assistants monteurs, dont trois étaient assignés aux effets visuels. Même si la mise en œuvre d'un workflow fichiers a accru la complexité de production, le stockage ISIS a permis à l'équipe d'optimiser son workflow et de gérer un volume considérable de médias sans ralentir la cadence de production ou interrompre le flow créatif.

« Nous avons utilisé le studio de Peter, Park Road Post Production, comme labo numérique », explique Jabez Olssen. « Ils récupéraient les médias RED à l'issue du tournage et généraient les rushes pour les assistants monteurs, qui pouvaient alors synchroniser, découper et classer les clips dans les projets Avid. Comme tout le monde travaillait à partir du stockage partagé ISIS, j'avais accès aux chutiers et aux images dès qu'ils étaient prêts, y compris lorsque j'étais sur le tournage. Grâce au workflow Avid, le travail sur des fichiers RED était en tout point similaire au travail de production d'un film traditionnel. »

Grâce au workflow Avid, le travail sur des fichiers RED était en tout point similaire au travail de production d'un film traditionnel.

JABEZ OLSSEN, MONTEUR, LA TRILOGIE LE HOBBIT

Un confort de montage maximum

La principale suite de montage disposait d'un système Media Composer complet doté d'une interface Media Composer | Nitris DX connectée à un écran plasma de 103” pour Peter Jackson. Le projet initial était de monter en 2D, puis de consolider régulièrement les scènes afin de conformer une version stéréoscopique destinée à être visionnée dans Media Composer. Mais ils optèrent finalement pour une approche différente.

« Peter était plus à l'aise en montant le film en 2D », explique Jabez Olssen. « C'était tout aussi important, puisque le film était destiné à être projeté dans une majorité de salles en 2D, mais Park Road Post Production conformait régulièrement une version stéréo 48 ips afin de visionner le montage dans ce format. Même s'il fallait souvent revenir sur les choix de montage après avoir vu le film en 3D, nous avons finalement effectué moins de modifications que je ne pensais. Il faut dire que le fait de visionner le montage directement à partir de Media Composer sur un écran 103” nous a considérablement aidés par rapport aux moniteurs traditionnels bien plus petits. »

Puiser dans les ressources de Media Composer

Le Hobbit : Un voyage inattendu met en scène plusieurs personnages générés par ordinateur, dont Gollum (interprété par Andy Serkis) et Azog (interprété par Manu Bennett). Les personnages ont été créés à l'aide de la technologie de capture de mouvement, laquelle nécessite de filmer de vrais acteurs qui jouent la scène, puis d'utiliser des effets spéciaux numériques pour animer la modélisation de chaque personnage. Le montage des scènes de Gollum et d'Azog s'est révélé complexe pour Jabez Olssen, mais les outils intuitifs et optimisés de Media Composer lui ont permis de mener à bien cette tâche.

« Il était assez simple de visualiser les scènes de Gollum, car Andy Serkis avait joué les scènes et était présent sur les images », explique Jabez Olssen. « En revanche, la capture des scènes d'autres personnages comme Azog était réalisée indépendamment, et nous devions alors superposer plusieurs couches d'images pour former un seul plan composite. Nous montions sur la timeline à la fois verticalement et horizontalement. Lors des premières phases du montage, de nombreuses scènes étaient un patchwork d'action réelle et d'animations fictives, j'ai donc utilisé des effets PIP pour superposer les différents éléments et déterminer le timing des scènes. Naturellement, j'ai dû créer un grand nombre de compositions temporaires sur fond vert. Les nains sont tous joués par des acteurs de taille normale, et il a fallu les redimensionner puis les replacer sur les images. »

La stabilité et la fiabilité de Media Composer permettent de boucler des films complexes comme Le Hobbit dans des délais serrés, tout en sachant que le système ne nous fera jamais défaut.

JABEZ OLSSEN, MONTEUR, LA TRILOGIE LE HOBBIT JIM DUGGAN, RESPONSABLE DU MONTAGE, SCREEN SCENE

Un de bouclé, deux à suivre

Les fans du Hobbit attendent avec impatience les deux prochains films de la série, et l'aventure de Jabez Olssen est loin d'être arrivée à son terme. Et il continuera à s'appuyer sur des solutions Avid d'un bout à l'autre du processus pour fournir à son équipe les outils créatifs puissants et innovants dont elle a besoin pour offrir la trilogie Le Hobbit aux publics du monde entier.

« Il existe d'autres solutions logicielles de montage non linéaire parfaites pour travailler en indépendant, mais Media Composer est le seul logiciel apte à prendre en charge un film aussi riche en effets visuels. Pour les assistants monteurs, avoir la possibilité d'ouvrir simultanément les mêmes projets et chutiers représente un avantage d'une valeur inestimable. La stabilité et la fiabilité de Media Composer permettent de boucler des films complexes comme Le Hobbit dans des délais serrés, tout en sachant que le système ne nous fera jamais défaut. »

© 2018 Avid Technology, Inc. Tous droits réservés. Avid, le logo Avid, Avid Everywhere, iNEWS, Interplay, ISIS, AirSpeed, MediaCentral, Media Composer, Pro Tools et Sibelius sont des marques commerciales ou des marques déposées d'Avid Technology, Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le nom Interplay est utilisé avec la permission d'Interplay Entertainment Corp., qui n'assume aucune responsabilité par rapport aux produits Avid. Toutes les autres marques commerciales sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Les fonctionnalités des produits, leurs spécifications et leur disponibilité ainsi que les configurations système requises peuvent faire l'objet de modifications sans préavis.

Vos préférences en matière de cookies sur ce site

Les cookies sont importants pour le bon fonctionnement d'un site Pour améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies afin de retenir les informations de connexion et offrir une connexion sécurisée, collecter des statistiques visant à optimiser la fonctionnalité du site et à fournir du contenu adapté à vos centres d'intérêt. Cliquez sur « Accepter et continuer » pour accepter les cookies et vous rendre directement au site, ou cliquez sur « En savoir plus » pour obtenir plus d'informations sur les cookies et apprendre à définir les paramètres associés ou désactiver les cookies de votre ordinateur. Sachez que la désactivation des cookies peut entraîner un effet préjudiciable sur votre utilisation des sites Avid. Par exemple, la boutique en ligne Avid ne fonctionne pas sans cookies.

En savoir plus

Accepter et continuer